La campagne de commercialisation 2021/2022 a vu le grand retour de la volatilité sur les marchés des grains, sur fond de stocks tendus et d’instabilité géopolitique. 

Alors que les moissons battent leur plein sur l’hémisphère nord, les experts redoutent une nouvelle campagne tout aussi instable. Le contexte macro-économique et les conséquences du conflit entre la Russie et l’Ukraine font en effet peser de fortes incertitudes sur les marchés, alors que les équilibres économiques au sein de la filière sont mis à mal. 

Pourtant, il existe des solutions pour permettre aux acteurs du secteur d’adapter leur gestion du risque prix à ces nouveaux enjeux

Cerexpert explique comment procéder pour traverser cette période agitée. 

 

  

Marchés des grains : des prix records et une volatilité extrême

“Depuis 5 ans, la production céréalière mondiale peine à couvrir une demande toujours plus forte” soulignent Laurent Gaonac’h et Philippe Moulier, fondateurs de Cerexpert, LA société de conseil dédiée aux professionnels de la filière céréales

    « Tout déséquilibre du rapport offre / demande déstabilise inévitablement les marchés. » 

Or, ces dernières années, les facteurs de tensions se sont accumulés sur la planète des grains : 

L’augmentation des importations de céréales par la Chine 

Les importations chinoises de céréales (maïs, blé, orges) ont triplé ces 2 dernières années par rapport à la décennie précédente, en réponse à la croissance de la demande locale. 

La série d’accidents climatiques 

Une série d’accidents climatiques a, depuis 2 ans, frappé de grandes puissances agricoles : 

  • Brésil : une sécheresse intense a fait chuter la récolte de maïs entre 2020 et 2021
  • Amérique du Nord : le dôme de chaleur qui a recouvert le nord des USA et le Canada l’été dernier a fortement réduit les récoltes de blé des 2 pays
  • Russie : une récolte décevante en 2021 a nettement réduit la capacité exportatrice du pays

La guerre en Ukraine 

L’éclatement de la guerre en Ukraine, qui empêche des millions de tonnes de produits agricoles d’accéder aux marchés, exacerbe ces tensions. 

Conséquences de ce contexte inédit, ces derniers mois les marchés des grains ont atteint de nouveaux records (Blé 450 €/t), avant de connaître d’importants reculs, à l’approche de la récolte 2022. 

La volatilité des cours est omniprésente, et les amplitudes de prix quotidiennes (Blé : 10 €/T en moyenne) dépassent fréquemment les marges de l’amont agricole. 

Faire face aux enjeux de sécurité et de performance économique

La filière, de son amont agricole jusqu’à la distribution alimentaire, en passant par les industries de 1ère et 2nde transformations, doit gérer un niveau de risque inédit et déstabilisateur pour les marges des entreprises. 

Ces dernières vont donc devoir réussir à prendre du recul pour anticiper, faire preuve d’agilité, et continuer à avancer. 

Laurent Gaonac’h et Philippe Moulier expliquent : 

    « Pour adapter leur gestion du risque prix à ces niveaux élevés de volatilité, les organisations doivent s’appuyer sur une analyse sur mesure des leviers incontournables de la performance. » 

Ainsi, Cerexpert a développé une approche intégrant les spécificités et les risques de chaque métier (producteurs, collecteurs, transformateurs, distributeurs) pour sécuriser puis optimiser les performances prix (achat ou vente) et marge. 

En effet, il existe des outils éprouvés pour garder le cap face aux marchés et piloter la gestion des risques ! Or, aujourd’hui, il y a urgence à les mettre en œuvre : « La campagne 2022/2023 s’annonce tout aussi mouvementée que la précédente », complètent-ils. « Cycle baissier ou cycle haussier ? Dans tous les scénarios, le niveau du risque à gérer restera élevé pour toute la filière » 

Cerexpert : plus de 50 ans d’expérience dans les métiers du grain et des marchés céréaliers

Depuis janvier 2021, Cerexpert est le partenaire-conseil dédié à tous les acteurs de la filière céréales : exploitations agricoles, organismes stockeurs, nutrition animale, meunerie, industrie agroalimentaire et grande distribution. 

Son offre de services s’étend sur 5 domaines d’expertise : 

Analyse de marchés : service personnalisé d’analyse des marchés céréaliers, accessible et adapté à chaque cœur de métier. 

Audit d’activité commerciale : amélioration de l’efficacité opérationnelle, de l’organisation et de la marge. 

Gestion du risque prix : optimisation de la gestion du risque pour mesurer et sécuriser la marge et garder un coup d’avance sur les marchés. 

Création de filières : accompagnement dans le lancement de nouvelles filières ou activités grâce à l’expertise commerciale et technique Cerexpert. 

Services personnalisés : service de management de transition ou d’externalisation dans le périmètre de compétence Cerexpert. 

    « Nos consultants, disponibles et à l’écoute, accompagnent les entreprises de toute taille et interviennent dans toute la France et dans les pays francophones. » 

Les chiffres clés

  • 50 ans d’expérience cumulée ;
  • 5 000 producteurs partenaires ;
  • 300 sites de collecte desservis ;
  • 50 silos de stockage couverts ;
  • 2.5MT de céréales commercialisées par an.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.