Avec plus de 10% de croissance par rapport à 2021, le secteur des huiles essentielles poursuit son ascension. A l’aube de l’été, les produits made in France de soin pour la peau et les produits réparateurs bio font le plein.

Une confiance grandissante

« Les huiles essentielles bio, sourcées, produites en France, avec des conseils d’utilisation sortent du lot, confie Camille Pereira, co-fondatrice de Medene. Pour répondre à cette demande croissante nous collaborons avec des cultivateurs de plantes bio aux alentours d’Avignon. Les ingrédients sont ensuite utilisés dans nos laboratoires à Marseille et Orléans. On constate auprès de nos utilisateurs que cette démarche de bio et de circuit court qui rassure fortement ».

Des gammes enrichies

Dans cette démarche de réponse aux besoins du quotidien par l’utilisation d’aromathérapie, les professionnels enrichissent leurs gammes.

Par exemple, pour protéger sa peau, les fondatrices de Medene ont conçu une huile corps qui répare et nourrit la peau en profondeur. Elle s’applique également après une exposition au soleil ou une journée à la mer. En cas de coup de soleil, elle peut également être intéressante en raison des propriétés réparatrices et régénérantes d’un des ingrédients utilisés : la palmarosa.

Elles ont également mis au point une huile qui répare les cheveux et qui les sublime après une longue journée d’exposition au soleil ou une journée en mer.

« Règles douloureuses, maux de tête, récupération après le sport, anti-stress… L’action et les propriétés naturelles des plantes vient de plus en plus répondre aux différents maux de la vie quotidienne », explique Camille Pereira, co-fondatrice de Medene.

Pour toute question, précision et illustration de cette actualité, les co-fondatrices de la marque française Medene, leurs laboratoires et leur réseau de production sont à votre disposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.