Camping-cars, bateaux, vans, caravanes, voitures de collection, véhicules de chantier, biens et marchandises diverses, de nombreux Français souhaitent trouver un espace de stockage local, sûr et sécurisé. 

C’est pour leur proposer une solution de stockage rurale et de proximité, que Joris Baco a créé  Mon Hangar. Citoyenne et solidaire, la plateforme met en relation particuliers et entreprises qui recherchent un lieu de stockage, avec des agriculteurs qui disposent d’espaces libres: elle permet ainsi aux exploitations agricoles de se générer des revenus supplémentaires. 

Mon Hangar : le seul service de mise en relation entre particuliers, entreprises et le monde agricole

Mon Hangar permet aux exploitants agricoles de louer leurs terrains, hangars et entrepôts inexploités, à des particuliers et des professionnels qui souhaitent stocker leurs biens et marchandises, au sein d’espaces sécurisés, sur une période allant d’un mois à plusieurs années. 

Lancé fin 2021, Mon Hangar a fait peau neuve à l’été 2022, avec une nouvelle interface encore plus simple et intuitive. En quelques clics, particuliers et entreprises peuvent accéder aux offres de plusieurs centaines d’agriculteurs qui proposent déjà leurs hangars et terrains à la location. Tout est désormais fait pour faciliter l’expérience des utilisateurs : réservation, mise en relation, location et paiement, font parties intégrantes du service. 

Les agriculteurs quant à eux, peuvent mettre en ligne leur annonce en quelques minutes, en fournissant des photographies et des informations sur leurs espaces de stockage : surface, dimension, accès à l’eau et à l’électricité entre autres. 

Un concept innovant issu de l’économie sociale et solidaire

Mon Hangar est né d’un désir de remettre du sens dans l’entrepreneuriat, en proposant au monde agricole une façon de se réinventer, dans un contexte de fortes mutations. Aujourd’hui, de nombreux agriculteurs ont du mal à avoir des revenus convenables. De plus, de nombreux espaces de stockage restent inutilisés, suite à des départs à la retraite, un manque d’activité et de repreneurs, voire une mutation des exploitations agricoles, ce qui représente un manque à gagner important. 

Mon Hangar transforme cette problématique en opportunité. Le service permet aux exploitants de reconvertir des bâtiments vides en lieux de stockage, et de gagner des revenus supplémentaires. Elle souhaite contribuer à la redynamisation de l’emploi dans les campagnes. Elle valorise également l’existant, en évitant de construire de nouveaux bâtiments, dans un esprit d’économie circulaire. 

Mon Hangar pour les agriculteurs : une source de revenus supplémentaires

Les agriculteurs, artisans et toutes les personnes disposant de bâtiments et d’espaces de stockage, peuvent publier des annonces de location sur Mon Hangar. 

Ils peuvent réaliser une simulation en ligne en quelques clics pour estimer combien d’argent pourrait leur rapporter leur bâtiment, en indiquant le département, le type d’espace (fermé, ouvert, plein air) et sa superficie. 

Une fois l’annonce publiée, Mon Hangar s’occupe de tout : recherche de locataires, rédaction du contrat, facturation, paiement et service après-vente. Le versement des loyers est ainsi garanti et sécurisé. 

Mon Hangar pour les entreprises : une solution de stockage flexible, innovante, économique et locale

Mon Hangar s’adresse aux TPE, PME et grands groupes qui recherchent des solutions de stockage innovantes, économiques et citoyennes. La solution est très flexible : les tarifs commencent à 1 euro le mètre carré par mois, et il est possible de louer des espaces de 50 à 10 000 m2 pour stocker véhicules, machines, matières premières et marchandises, de façon ponctuelle ou à long terme. 

La plateforme répond aux attentes d’entreprises de plusieurs secteurs d’activité, dont les concessionnaires, constructeurs, revendeurs et loueurs automobiles, les entreprises du bâtiment et du génie civil notamment, qui ont besoin de stocker leur marchandises et leurs matériels. 

Par ailleurs, Mon Hangar s’inscrit dans la politique RSE des entreprises, qui s’intéressent de plus en plus à l’impact social et environnemental de leurs pratiques, grâce à son aspect solidaire et écoresponsable. 

Mon Hangar pour les particuliers : enfin une formule économique pour l’hivernage des véhicules !

Dans un contexte économique difficile, Mon Hangar valorise l’entraide. La plateforme peut aider des milliers de familles qui recherchent une solution économique pour entreposer pendant des mois leurs caravanes, campings cars, voitures de collection et bateaux. 

Les tarifs proposés par Mon Hangar sont en moyenne 40 % moins chers que ceux des professionnels du stockage. Mon Hangar offre par ailleurs aux particuliers un service humain et sur mesure, ainsi qu’une précieuse sécurité. Enfin, la solution est flexible : on peut choisir d’entreposer un véhicule près de chez soi ou sur son lieu de vacances habituel, voire sur la route des vacances ! 

Aux origines de Mon Hangar : une envie de donner du sens à l’entrepreneuriat

Joris Baco est originaire de Perpignan. Après un Master en entrepreneuriat, stratégie et marketing de l’ICN Business School, il a travaillé dans l’équipe marketing de Webedia, le groupe qui détient notamment AlloCiné et jeuxvideo.com. 

Entrepreneur dans l’âme, il a fondé la société Checklab, spécialisée dans le développement d’algorithmes de reconnaissances d’objets à partir d’une photo, pour laquelle il a réalisé une levée de fonds d’un million d’euros. 

Il a ensuite créé Shopedia, une startup proposant des solutions innovantes de e-commerce et de web-to-store, réussissant une fois de plus une jolie levée de fonds de 800 000 euros. Dans ses deux sociétés, Joris a géré une quinzaine de collaborateurs. 

C’est en travaillant pour un grand groupe bancaire que Joris a commencé à côtoyer des agriculteurs et à mieux comprendre leurs problématiques. Cela l’a poussé à se lancer dans une troisième aventure entrepreneuriale, pour mettre ses compétences au service d’un projet utile. 

Grâce au soutien de la BPI et d’investisseurs privés, Joris lance Mon Hangar début 2021. Implantée à Orléans, la startup est accompagnée par l’incubateur Redstart et est hébergée au Lab’O à Orléans. Pour faire grandir Mon Hangar, Joris Baco travaille aujourd’hui avec une équipe de six personnes qui partagent ses valeurs de solidarité. 

  

Les ambitions de Mon Hangar

Joris Baco souhaite aujourd’hui faire de Mon Hangar la référence du stockage rural, citoyen et écoresponsable en France. Pour ce faire, l’ambition est de multiplier par dix le nombre d’agriculteurs sur la plateforme pour atteindre les 5000 inscrits. Ensuite, il envisage un développement à l’échelle européenne. 

Pour l’accompagner au quotidien et l’épauler dans son challenge, Joris vient de s’associer à Guillaume ROBIN, qui le rejoint en cette rentrée sur les sujets commerce et marketing notamment. 

Guillaume a 38 ans et cela fait maintenant une dizaine d’années qu’il évolue au sein de l’écosystème digital. Son côté autodidacte lui a permis de côtoyer des particuliers et des professionnels pendant ses dix premières années professionnelles. 

Par la suite, il a été associé pendant plus de 5 ans chez Touch & Sell, pionnier français du “Sales Enablement”. Il a été le premier commercial de l’entreprise, puis a connu 2 levées de fond, pour finir directeur des ventes avec une équipe de 8 personnes, dans une entreprise passée de 5 à 35 salariés. 

Ce bourguignon d’origine a immédiatement trouvé du sens dans l’aventure Mon Hangar. En effet, c’était assez naturel pour lui de s’inscrire dans la politique RSE des entreprises, tout en permettant aux agriculteurs de diversifier les sources de revenus. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.