À la suite du 1er mai et de la fête des mères, le réseau d’artisans fleuristes Carrément Fleurs a recensé les fleurs les plus plébiscitées par les Français. Bien que la rose reste la numéro 1 dans les ventes, d’autres fleurs se font de plus en plus une place dans les bouquets et les maisons du public. Si la saisonnalité, la couleur ou la signification influencent le choix d’un acheteur, il existe aussi une méconnaissance de la clientèle pour certaines variétés.

Les fleuristes ont des raisons de sourire avec les événements du mois de mai et en particulier la fête des mères qui, selon la Fédération Française des Artisans Fleuristes, peut représenter jusqu’à 6% du chiffre d’affaires annuel des enseignes du secteur. Cette célébration est la deuxième plus rentable pour les fleuristes après la Saint-Valentin. Et si les acheteurs s’orientent principalement vers les fleuristes pour acquérir un bouquet, l’étude 2021 de France AgriMer explique que 70% des acheteurs ont pour motivation première d’acheter pour offrir à son prochain. Afin d’encore mieux cibler les attentes des Français, Carrément Fleurs s’intéresse de plus en plus aux tendances en matière de fleurs.

La rose en 1ère place, suivie de la tulipe et du lys

Céline Plattier
Connaissant actuellement une franche réussite de son activité, Céline Plattier, franchisée Carrément Fleurs à la tête de 3 boutiques à Anglet et Bayonne, partage son impression sur le goût des Français pour les fleurs : « Peu importe la période de l’année, que ce soit seule ou en composition, la rose est indétrônable et représente sur les 6 derniers mois 20% de mes ventes. Cela se justifie dans un premier temps par son large choix de couleurs permettant de l’ajouter dans n’importe quel bouquet. Mais c’est aussi une fleur qui symbolise l’amour et l’amitié, elle est donc idéale pour offrir à quelqu’un ou se faire plaisir. », commence par ajouter la franchisée. « Parmi les fleurs les plus populaires, on compte également la tulipe qui enregistre 12% de mes ventes sur la même période suivi du lys à 7%. Pour la première, c’est une fleur qui prolifère sur la période Hiver/Printemps et on est justement sur la fin de sa saison. Pour la seconde, elle a une forte connotation historique avec la France car elle symbolise la royauté. », a précisé Céline sur l’explication des fleurs préférées des Français.

Cette première analyse s’accompagne d’une observation sur des fleurs qui connaissent un gain de popularité : « Je peux également mentionner le germini qui représente 5% de mes ventes sur le même intervalle de temps, mais surtout la pivoine. Sur le mois de mai, cette dernière est à 5% des ventes. Bien que la réputation de cette fleur ne soit plus à faire, elle a été sur le devant de la scène lors de ces deux dernières années car c’était la plus accessible en termes de réapprovisionnement. La Covid a eu un impact conséquent sur l’envolée des prix d’approvisionnement des autres produits. ». Par ailleurs, la franchisée souligne l’orchidée comme étant la plante la plus vendue du réseau.

Un choix du public orienté par goût…et par méconnaissance des autres fleurs

En dehors de l’aspect esthétique, de la couleur ou de la signification, les Français orientent souvent leur choix en fonction de la saison ou de l’événement : « Dans notre secteur, le public apprécie beaucoup les fleurs pour offrir lors des anniversaires, les deuils et les temps forts comme la Saint-Valentin, le 1er mai, la fête des mères et la Toussaint. Ce sont des périodes où l’on peut constater une vente record des roses, du muguet ou les chrysanthèmes. Quand il fait plus froid, le public se tourne plutôt vers la tulipe et de mai à août c’est au tour de la pivoine. », a ajouté Céline Plattier.

Si le choix des fleurs semble redondant, la franchisée d’Anglet et Bayonne souligne la méconnaissance du public pour les autres fleurs : « En France, on peut citer l’exemple l’œillet qui est souvent perçu comme symbole du deuil. En parallèle, il est très apprécié dans les pays de l’Est et au Portugal pour les célébrations. Le dahlia souffre du même préjugé, signifiant la trahison par le passé et représentant aujourd’hui l’amour. Par ailleurs, il arrive que les clients demandent des bouquets avec des fleurs, comme la tulipe ou le tournesol, en dehors de leur saison. De ce fait, on constate que beaucoup d’acheteurs ne connaissent pas les fleurs ou leurs significations, se cantonnant aux plus classiques par défaut. ».

A propos de Carrément Fleurs :
Créée en 2006, par Chantal et Bruno Pain et développée en réseau depuis 2012, la franchise Carrément Fleurs propose des fleurs coupées en libre-service et des compositions florales originales dans un univers architectural particulièrement bien étudié. Cette alliance de modernité et de savoir-faire artisanal apporte une réelle valeur ajoutée au concept. Aujourd’hui, troisième acteur du marché en constante progression, le réseau compte près de 40 points de vente, d’une surface moyenne de 150 m2, et ouverts sept jours sur sept.

www.carrementfleurs.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.