Featured Video Play Icon

Ils sont près d’une soixantaine d’agriculteurs icaunais à avoir fait le même constat sur le département : l’agrivoltaïsme est une des meilleures solutions pour atténuer les impacts des aléas climatiques qui les frappent de plus en plus fréquemment et précocement : gel au mois d’avril, grêle au mois de mai, sécheresse et canicule dès le mois de juin…
De l’idée à l’action, ces exploitants ont décidé il y a 2 ans de se regrouper en collectifs pour étudier la faisabilité et la pertinence de combiner productions agricole et énergétique sur leurs parcelles pour la plupart à faibles rendements.
Dans une vidéo, ils expliquent sans détour les contraintes auxquelles ils font face aujourd’hui et ce qu’ils attendent concrètement de la solution agrivoltaïque à l’étude sur leurs parcelles.

À Arcy-sur-Cure, l’association des « Champs ensoleillés du Beugnon » regroupe 6  exploitants principalement céréaliers. Leur projet vise à installer une éleveuse ovine et à  tester des cultures nouvelles telles que la luzerne et les plantes à parfum aromatiques et  médicinales (PPAM). La prise en compte des enjeux environnementaux a conduit à réduire  la surface du projet de 160 ha à 130 ha. Après avoir pris conseil auprès de la Fédération  Nationale Ovine (FNO) et d’autres pairs, ils ont dimensionné techniquement, juridiquement 

et économiquement le projet d’installation d’une nouvelle exploitation ovine à Arcy-sur Cure, afin d’offrir à l’éleveuse de bonnes conditions d’entrée et une perspective de circuit  court pour faire vivre l’élevage. 

https://la-ferme-du-beugnon.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.