À Pleurtuit sur la côte d’Emeraude, un agriculteur, une institution et des entrepreneurs s’associent pour permettre la revitalisation d’un sol agricole. Un projet au bénéfice de la communauté pour lutter contre les dérèglements climatiques.

Revitaliser les sols agricoles pour retirer du CO2 de l’atmosphère !

En 2015, la Cop21 reconnaissait le rôle de l’agriculture et des forêts dans la lutte contre le dérèglement climatique. À cette occasion est née l’initiative 4pour1000 : en augmentant de 0.4% (4pour1000) par an la quantité de carbone dans les sols, on stoppe l’augmentation annuelle de CO2 dans l’atmosphère, en grande partie responsable du dérèglement climatique.

Un sol vivant abrite la microfaune (petits animaux décomposeurs), des vers de terre et des microorganismes tels que des bactéries et des champignons humificateurs. Les microorganismes transforment la matière organique en matière minérale contribuant ainsi à créer plus d’humus. Or l’humus, c’est du Carbone, stocké pour longtemps. Un sol vivant c’est un sol qui stocke davantage de carbone, et qui est plus fertile et plus écologique.

Une démarche collective à l’échelle d’un territoire

La revitalisation de la parcelle d’Antoine Reux est une démarche collective à l’échelle d’un territoire. Pour l’aider dans sa transition écologique, les entreprises Gaïago et Houel sont associées au projet qui bénéficie du soutien de la Communauté de Communes de la Côte d’Émeraude.

Gaïago, spécialiste de la revitalisation des sols agricoles basé à Saint Malo, met à disposition des agriculteurs des solutions naturelles et efficaces d’un point de vue agronomique et écologique. Ces solutions activent la vie microbiologique, pour en maximiser les bénéfices. Antoine Reux va utiliser le prébiotique NUTRIGEO de Gaïago sur l’une de ses parcelles. Ce produit améliore la structure des sols, augmente la fertilité des terres et accélère le stockage de carbone. Gaïago assure en coordination avec les établissements Houel, le suivi agronomique de la parcelle d’Antoine Reux.

Soutenir les projets locaux

Antoine Reux, 38 ans, s’est installé en 2008 comme agriculteur à Pleurtuit au cœur de la Communauté de Communes Côte d’Emeraude.

Antoine est producteur de lait, s’il reconnaît avoir toujours eu une attirance pour l’élevage laitier, il n’en oublie pas moins le sol. Ce sol qui nourrit les animaux et les hommes. Cela fait déjà quelques années qu’Antoine préserve ce patrimoine par des pratiques agroécologiques. Il y a 8 ans Antoine a entrepris de replanter des haies, il ne laboure quasi plus, il fait son maximum pour gagner en autonomie alimentaire etc… Antoine sait qu’il va devoir accélérer parce que l’on en demande toujours plus à la terre.

Tous les citoyens peuvent jusqu’au 5 août participer à ce projet pour agir pour le climat, et profiter en échange de contreparties à découvrir sur la page de la plateforme Miimosa

 

À propos de Gaïago

Gaïago est une société bretonne créée en 2014 qui fournit des solutions innovantes – basées sur l’activation sélective de la microbiologie – principalement dans les sols, mais aussi autour de la graine et sur la plante, en vue de revitaliser les agrosystèmes.

La société a mis au point des solutions uniques comme le premier prébiotique des sols. Ce produit permet de réveiller et de développer les micro-organismes bénéfiques du sol et de générer ainsi de nombreux bénéfices agronomiques, nutritionnels et environnementaux. Les produits Gaïago sont universels et sont actuellement distribués dans 8 pays en Europe. Gaïago, entreprise basée à Saint Malo, a pour objectif de mettre en œuvre, avec ses partenaires, la revitalisation des sols et des agrosystèmes.

Gaïago est labellisée Greentech Innovation par le Ministère de la Transition Écologique et son produit NUTRIGEO fait partie des 1000+ solutions internationales propres, durables et rentables de la Fondation Solar Impulse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.