Au moment où l’agrivoltaïsme accélère, la Fédération française des producteurs  agrivoltaïques aussi ! 

Après avoir reçu la demande d’adhésion d’une cinquantaine d’organisations, la FFPA  représente aujourd’hui 1000 agriculteurs, tous convaincus par la nécessité de développer  une pratique agrivoltaïque qualitative et collective. Pour ces agriculteurs, le maintien du  statut agricole des terrains et la non-artificialisation des sols sont considérés comme des  conditions primordiales sans lesquelles il serait impossible de garantir un développement  crédible sur un même terrain d’une coactivité de production agricole et d’électricité verte. 

« Représenter 1000 agriculteurs est pour nous le signe que le monde agricole a pris la  pleine mesure du rôle qu’il a à jouer pour répondre aux défis soulevés par le dérèglement  climatique. C’est également un témoignage fort qui prouve que nous sommes fermement  décidés à engager une transition innovante et de grande ampleur afin de permettre la  pérennisation de nos exploitations et de favoriser leurs transmissions » précise Alexandre  Bardet, Président de la FFPA. 

Il ajoute : « Suite à l’été que nous venons de vivre et à l’hiver qui s’annonce, l’agrivoltaïsme  est destiné à avoir une place importante dans un mix énergétique efficient, en mesure de  proposer une énergie verte produite localement et disponible à un prix compétitif. Les  pouvoirs publics l’ont d’ailleurs bien compris et nous saluons les déclarations de Monsieur  le Président de la République et de Madame la Ministre de la Transition Energétique qui,  conformément à la demande des agriculteurs, sont favorables à l’ajout d’un article propre  à l’agrivoltaïsme dans le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables. » 

« Une fois ce cadre posé, il est clair que cette pratique agricole d’avenir a du sens, à  condition que la priorité soit accordée au foncier agricole et à la réalité du projet agricole  sous les panneaux. » conclut-il. 

Alexandre Bardet : « La charte d’engagement de la FFPA favorise un  modèle agrivoltaïque vertueux et harmonieux sur une trajectoire à très long  terme » 

Dans le débat sur la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers,  l’agrivoltaïsme représente une solution innovante pour maîtriser l’artificialisation pendant  des décennies : il ne change pas l’usage agricole des sols, ne les imperméabilise pas et  présente une solution alternative au développement urbain ou aux créations de zones  d’activités observées dans les couronnes périphériques de certaines agglomérations.  

La charte d’engagement de la FFPA favorise un modèle agrivoltaïque vertueux et  harmonieux sur une trajectoire à très long terme, permettant de diversifier et de sécuriser  les productions agricoles et de créer un écosystème solidaire viable et durable, en phase  avec les attentes des citoyens consommateurs et les objectifs d’aménagement des  territoires eux-mêmes au défi de se transformer. 

Notre objectif est de valoriser la manière dont nos membres mettent en œuvre leurs projets  et les synergies associées selon un état de l’art rigoureux : études d’impact  environnementales et techniques, études et conventions agricoles, modèles économiques  non subventionnés, larges démarches de participation et de concertation, etc. 

Le modèle agrivoltaïque défendu par la FFPA est aussi une formidable opportunité de  mettre fin au déclassement des agriculteurs, de leur permettre de retrouver une place  innovante dans le système socio-économique et de regagner de la visibilité pour enfin  donner envie à leurs enfants de reprendre les exploitations familiales.

À propos de la FFPA
La Fédération française des producteurs agrivoltaïques est une initiative de 10
associations d’agriculteurs porteuses de projets agrivoltaïques.
Depuis sa création le 3 décembre 2021, la FFPA est convaincue que l’agrivoltaïsme est
avant tout une démarche d’agriculteurs et d’agricultrices qui s’engagent en faveur d’une
transition écologique, énergétique, agricole et alimentaire. C’est en défendant cette vision
et en portant la voix de ces femmes et de ces hommes, que la fédération a convaincu de
nombreux acteurs de la rejoindre parmi lesquels nous pouvons compter 200 exploitants
agricoles, EDF Energies Renouvelables, la Chambre d’Agriculture Régionale de Nouvelle
Aquitaine ainsi que de nombreux élus.
D’autres exploitants, énergéticiens et développeurs du secteur ont déjà témoigné leur
volonté de rejoindre la FFPA pour soutenir les agriculteurs et les agricultrices dans la
réalisation de leurs projets et favoriser le développement de l’agrivoltaïsme en France.
Toutes les adhérentes et les adhérents de la FFPA se réuniront en décembre prochain à
l’occasion des assises de la fédération pour revenir sur l’année écoulée et définir les
actions de l’année à venir.
Retrouvez toute l’actualité de la FFPA sur son site internet https://www.ffpa.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.