Innov’en Bio

Découvrir les démarches bio innovantes en Pays de Loire

 

Innov’en Bio

 

Avec Innov’en Bio, INTERBIO Pays de la Loire –**– met à l’honneur pour la quatrième année consécutive près d’une vingtaine d’initiatives bio dans la région et propose 4 rendez-vous au public à l’automne pour rencontrer ces acteurs d’innovation.

Innov’en Bio fait découvrir des initiatives qui boostent la bio dans la région Pays de la Loire et favorisent leur développement dans toute la France.

4 rendez-vous ouverts pendant deux semaines Innov’en bio, du 26 septembre au 11 octobre 2020

 

 Dimanche 27 septembre : Festi’Gamats sur le thème : “prendre un autre chemin pour un autre demain !” visites, balades avec les ânes, marché de producteurs bio, stands associatifs, activités autour du four à pain, spectacles…
Lieu : ferme de Bois Gamats, à Laval (53)
Contact et infos : info@asinerieduboisgamats.fr tel : 06 88 77 25 45

 Vendredi 2 octobre : Pour fêter la 1000e ferme bio en Maine et Loire, Sensibilisation à la transmission des fermes d’élevage de 13h30 à 19h, ouvert à tous les agriculteurs, suivi par un repas champêtre et le spectacle « La casquette du lendemain » de la compagnie Patrick Cosnet
Lieu : Ferme de la Mousserie, à Yzernay (49)
Contact : info et réservation sur www.gabbanjou.com

 Vendredi 9 octobre : journée d’animation autour du houblon bio
Lieu : le Champ du Houblon, Nombreuil, Villeneuve –en-Retz (44)
Contact : Guillaume Calvignac tel 02.53.46.62.31

 Vendredi 9 et samedi 10 octobre, Visite du Jardin de Pauline, de 14h à 17h
Information sur les fleurs comestibles, découverte des plantes à goûts, séances de bouturage. Ouvert à tous publics
Lieu : Jardin de Pauline, 16 rue des campanules, Coex (85)
Inscription de préférence par tél 06 28 28 12 73 ou lejardindepauline73@laposte.net

Trois types de démarches sont notamment présentés :

 Innov’en techniques et produits : de nouveaux produits ou techniques plus écologiques : procédé de production énergétique, réduction des emballages, programme de recherche sur les blés…

 Innov’en démarches tournées vers les citoyens et consommateurs : une labellisation BIO pour les collectivités, le parrainage d’agriculteurs au profil atypique, l’édition d’un livre sur les fleurs comestibles écrit par une productrice…

 Innov’en démarches d’organisation de filières et d’échanges : une organisation logistique spécifique, la mise en place d’une filière de houblon bio dans la région, la 1000e ferme bio obtenue en Maine et Loire…

Pour Fanny Lemaire, la Présidente d’INTERBIO, il s’agit d’une priorité :
«Innover est essentiel pour réduire notre empreinte Carbone, obtenir des variétés de céréales adaptées aux conditions pédoclimatiques, limiter le gaspillage et les déchets, développer localement de nouvelles cultures riches en protéines ou, plus surprenantes, des fleurs comestibles. Se nourrir en bio, c’est soutenir ces démarches de progrès, fondées sur les valeurs humaines et la santé environnementale. Se nourrir en bio, c’est agir pour un avenir plus sain. »
Afin de mettre à l’honneur toutes ces démarches innovantes, quelques rendez-vous sont organisés cet automne ( en nombre inférieur à ce qui était proposé les années précédentes, lié aux conditions sanitaires.) Le public pourra rencontrer ces porteurs de projets, des hommes et des femmes inspirés et inspirants qui font vivre la filière bio.

L’agriculture biologique connait un essor depuis plusieurs années.
Les habitudes de consommation des Français évoluent vers plus de produits alimentaires de proximité et de santé, donc vers plus de produits bio. Cette tendance n’est pas nouvelle, mais elle s’est renforcée avec le confinement.

Conscients des enjeux liés à la relation entre l’alimentation et la santé, mais aussi à ceux liés au réchauffement climatique les Français consomment désormais plus de produits bio que nos voisins Allemands, reconnus leaders jusqu’alors (source : Agence Bio, chiffres 2019 édités en juillet 2020).

En phase avec les attentes de la société, le marché du bio pèse déjà près de 12 milliards d’euros et il continue de progresser chaque année (+13.5% par rapport en 2018). L’agriculture bio représente désormais 6.1% des achats alimentaires des ménages français.

Sur le terrain de l’emploi, cette filière d’avenir représente près de 179 500 emplois directs, soit +15% vs 2018 avec 47 196 fermes (+13% par rapport à 2018), 2,3 millions d’hectares (+17%) et 28124 transformateurs, distributeurs (+16%).

C’est aussi pour cela que 67% des produits BIO consommés en France proviennent de notre beau pays (chiffre stable vs 2018) : choisir la bio, c’est dynamiser nos territoires, développer l’économie locale, encourager la proximité et garantir la qualité des produits qui finissent dans nos assiettes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*