Agriculture- filiére // tour de France

Dans le cadre du salon de l’Agriculture 2020, focus sur les chiffres économiques de la filière agriculture et sur un TOUR DE FRANCE (territoires/régions) de la filière.

 

 

Les marchés
Entreprises /filiéres
Produits

 

 

Une offre gastronomique extraordinaire,
reflet d’un savoir-faire unique et valorisé par des producteurs engagés et passionnés*.

Les dix-huit entités de l’Hexagone et d’Outre-Mer ont beau se démarquer les unes des autres, voici comment, des lointains tropiques au bocage normand, elles relèvent inlassablement le défi de la valorisation des terroirs.

LA BOURGOGNE FRANCHE COMTÉ

UNE RÉGION SOUS SIGNE DE QUALITÉ
28 200 exploitations agricoles ;55 000 actifs permanents en exploitations agricoles ;2 419 300 hectares de SAU dont 44 % de surface toujours en herbe 1 800 exploitations en agriculture biologique ;1,73 million d’hectares de forêt, soit 36 % du territoire régional ;4 630 établissements et 19 200 salariés dans la filière forêt-bois ;1 065 établissements dans l’industrie agroalimentaire, dont un quart dans l’industrie laitière ;17 200 personnes travaillent dans l’industrie agroalimentaire ;131 produits sous indication géographique, dont 79 % pour les vins ;11 150 élèves et 3 000 apprentis dans l’enseignement agricole.

 

L’AUVERGNE – RHONE ALPES

QUALITÉ EN BOIS MASSIF
55 000 exploitations agricoles ;105 000 salariés à temps plein en exploitations agricoles ;Plus de 40 000 salariés dans l’industrie agroalimentaire ;2 565 000 hectares de forêt, dont 89 % de forêt productive ; 24 300 élèves et 3 500 apprentis dans l’enseignement agricole ;22 % du territoire est occupé par des surfaces toujours en herbe ;250 agents à la DRAAF Direction Régionale de l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt sur 2 sites principaux à Lempdes (63) et à Lyon (69)

LE CENTRE VAL DE LOIRE

UNE RÉGIONS AUX MULTIPLES FACETTES
2 387 000 hectares de surface agricole utilisée, soit 60 % du territoire ; 2 026 000 hectares de terres arables ; 670 000 ha de blé tendre ;1 033 700 hectares de bois et forêts, soit 26 % de la région ;22 000 exploitations agricoles ;30 000 personnes travaillant de manière permanente dans l’agriculture ;10 % des surfaces agricoles sont toujours en herbe ; 702 205 hectares classés Natura 2000, soit 18 % du territoire régional.

 

LA BRETAGNE

TRADITIONS ENTRE TERRE ET MER
SAU* bretonne : 1 638 229 hectares, soit 60 % du territoire régional et 6 % de la SAU nationale ;6,9 % de la SAU* bretonne est en bio. 3 100 exploitations bio en Bretagne et 17 % d’augmentation de la SAU* bio par rapport à 2017 ;Sur les 67 500 actifs (exploitants, collaborateurs et salariés) travaillant dans les exploitations agricoles, 42 % sont des salariés ; 30 785 exploitations agricoles ; 2 841 exploitants recensés sous AOP, AOC, IGP, STG ou Label Rouge ;58 % du cheptel français de porcins est élevé en Bretagne ;5,4 milliards de litres de lait sont collectés en Bretagne ;8,7 milliards d’euros de productions agricoles ;1 181 navires de pêche soit 29 % des navires de la métropole ;5 143 marins pêcheurs soit 37 % des marins-pêcheurs de la métropole ;54 530 salariés agricoles à temps complet ;16 113 élèves et 2 145 apprentis ;472 installations de jeunes agriculteurs avec l’aide DJA.LA BRETAGNE*(surface agricole utile).

LE GRAND EST

DES VISAGES MULTIPLES
45 800 exploitations agricoles, SAU de 3,06 millions d’hectares ;environ 100 000 actifs permanents en exploitations agricoles ;1,9 million d’hectares de forêt (35 % du territoire) ;9 350 élèves et 3 100 apprentis en enseignement agricole ;10 départements pour 10 millions de tonnes de céréales produites : 1er rang des régions céréalières françaises.1re région française pour les superficies et la production des céréales et des oléo-protéagineux.2erégion française pour la production de blé tendre, de maïs, de betteraves et de pommes de terre.

 

LA NORMANDIE

UNE PALETTE DE TERRITOIRES
35 000 exploitations agricoles ;61 000 actifs permanents ;420 000 hectares de forêt normande et 130 000 km de haies ;3,7 milliards de litres de lait produit par an ;10 000 élèves en formation initiale et 2 600 apprentis dans l’enseignement agricole.

 

L’ÎLE DE FRANCE

AGRICULTURE ET INNOVATION
Première région économique française ;8 départements et 1 276 communes. La région accueille 19 %de la population française métropolitaine, plus jeune que la moyenne nationale sur, 2,2 % du territoire national ;12,1 millions d’habitants et une très forte pression urbaine sontdes défis auxquels l’agriculture et la forêt prépondérante dans l’occupation du territoire (70 % de la surface régionale est constituée de cultures et de forêts). C’est un puissant secteur économique et social générant « 240 000 emplois verts » ;DRIAAF : 128 agents (au 31 décembre 2017), répartis sur 3 sites – dont 48 % de femmes et 52 % d’hommes

 

 

LES HAUTS DE FRANCE

PERFORMANCE ET DIVERSITÉ
68 % du territoire régional utilisé par l’agriculture ;25 340 exploitations agricoles ;52 400 hommes et femmes travaillent de façon permanente sur les exploitations agricoles ;Première région productrice en blé tendre, pommes de terre, betteraves sucrières, endives et légumes pour la transformation ;524 000 hectares de forêts ;14 % de la surface agricole utilisée toujours en herbe ;10 % des exploitations pratiquent une activité de diversification ;3 600 exploitations commercialisent des produits en circuits courts ;55 600 salariés dans les secteurs agroalimentaires et de commerce de gros 654 établissements agroalimentaires ;12 800 élèves répartis dans 62 établissements de la classe de quatrième à la classe préparatoire aux grandes écoles ;3 800 apprentis.

L’OCCITANIE

TERRE AGRICOLE, AGROALIMENTAIRE ET FORESTIERE
68 000 exploitations agricoles ;96 000 actifs permanents en exploitations agricoles ;44 000 salariés dans l’industrie agroalimentaire ;2,5 millions hectares de forêts ;17 500 élèves et 3 200 apprentis ;360 000 hectares de production en agriculture biologique : l’Occitanie est la première région française pour le bio ;335 agents à la DRAAF Direction Régionale de l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt dont 89 de FranceAgriMer (au 1er janvier 2017).

 

LA NOUVELLE AQUITAINE

DES PRODUCTIONS EMBLÉMATIQUES
1re région agricole de France et d’Europe, elle rassemble 12 départements sur une surface totale de 84 000 km2, soit 15 ,5 % du territoire national.Les productions végétales représentent 69 % de l’agriculturecontre 31 % pour les productions animales. 70 000 exploitations agricoles ;120 000 emplois à temps plein dans les exploitations agricoles ;16 % des exploitations ont une orientation viticole, les produits issus de la vigne représentent 1/4 de la production agricolede Nouvelle-Aquitaine ;63 000 salariés dans l’agroalimentaire ;2,8 millions d’hectares de forêt ;25 000 élèves, étudiants et apprentis dans l’enseignement agricole.

 

LES PAYS DE LA LOIRE

LE GRAND OUEST
29 000 exploitations agricoles ;67 000 actifs agricoles directs (exploitants et salariés) ;58 000 actifs dans le secteur de la transformation alimentaire ;337 000 hectares de forêt (soit 10 % du territoire) ;17 600 élèves et étudiants, 3 100 apprentis à la rentrée 2017 ;2 zones de marais-salants, en presqu’île guérandaise et à Noirmoutier, exploitées par 400 paludiers et sauniers.

 

PACA

CONTRASTES ET SAVOIR-FAIRE
20 340 exploitations agricoles, 47 % sont de petite tailleSAU moyenne : 44 hectaresProductions principales : viticulture et élevage37 539 emplois à temps plein dans les exploitations agricoles ;1,6 million d’hectares de forêt ;6 553 élèves et étudiants, et 2 527 apprentis dans l’enseignement agricole ;1er rang métropolitain en bio avec 23 % de la surface agricole utile (SAU).L’agriculture de la région PACA est atypique : 78 % des exploitations ont une orientation exclusivement végétale (contre 42 % sur le plan national), 17 % une orientation exclusivementanimale(35 % sur le plan national) et 5 % un profil mixte culture-élevage (23 % sur le plan national)

 

LA CORSE

UNE AGRICULTURE REFLET DE L’IDENTITÉ INSULAIRE
En 2015, la surface agricole utilisée (SAU) des exploitations représen-tait 172 000 hectares, composée à 85 % de surfaces toujours en herbe (STH). 2 600 exploitations agricoles en 2013, dont 60 % de moyennes et grandes. Orientées vers une production de qualité, viticulture et arboriculture constituent les deux tiers du potentiel économique de la Corse.6 000 ha de vignes, 6 500 ha de vergers, dont 1 700 ha d’agrumes soit la quasi-totalité du verger d’agrumes de France métropolitaine.La Corse est la première région productrice de France d’amandes. 67 000 bovins 40 000 caprins dont 30 000 chèvres. 110 000 ovins dont 82 000 brebis, 48 500 porcins dont 4 000 truies reproductrices. 18 000 ruches.

 

MAYOTTE

L’ÎLE AUX PARFUMS
374 km2 seulement de terres émergées, mais un des plus vastes lagons coralliens du monde, d’une superficie de 1 500 km2 ;8 700 ha de surface agricole utilisée chaque année, sur près de 20 000 ha entretenus en système agroforestier dit du « jardin mahorais » où cohabitent en moyenne plus de 16 espèces végétales à l’hectare ;15 700 ménages agricoles, soit plus de 53 000 personnes qui vivent partiellement de l’agriculture, avec 0,5 ha par famille, en cultures vivrières (banane légume, manioc, maïs, ambrevade, etc.) ;20 % seulement des productions sont vendues, via des circuits courts et souvent informels ;11 000 ha de forêts (essentiellement domaniales) ;300 élèves, collégiens ou lycéens fréquentent le lycée agricole de Coconi, 51 000 heures stagiaires au CFPPA Centre de Formation pour Adultes par an, 80 élèves inscrits dans les 2 MFR Maisons Familiales Rurales de l’île.

 

 

LA RÉUNION

UNE ÎLE DE TRADITION AGRICOLE
17 % du territoire régional utilisé par l’agriculture ;7 500 exploitations agricoles ;15 000 hommes et femmes travaillent de façon permanente sur les exploitations agricoles ;Première région européenne productrice de sucre de canne ;Plus de 100 000 hectares de superficies boisées ;4 300 salariés dans le secteur des industries agroalimentaires ;1 400 élèves répartis dans 8 établissements d’enseignement agricole ; des formations de la 4e à la licence pro, en partenariatavec l’Université ;350 apprentis.

LA GUADELOUPE

L’ARCHIPEL À L’AGRICULTURE SINGULIÈRE
52 165 hectares de surface agricole utilisée, soit 30 % du territoire ;74 500 hectares d’espaces forestiers, soit 40 % du territoire ;7 000 exploitations agricoles ;12 000 actifs permanents ;592 000 tonnes de canne à sucre produites ;75 270 tonnes de banane produites

 

LA MARTINIQUE

UNE TERRE D’AGRICULTURE
Superficie de l’île : 1 128 km2 ;51 000 hectares d’espaces naturels ;2 900 agricultrices et agriculteurs ;SAU (surface agricole utile) totale de 22 000 hectares dont : 6 000 de banane, 4 000 de canne, 7 000 de prairies et 3 000 de maraîchage ;1 200 apprenants dans l’enseignement agricole.

 

 

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*